Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie D'ANCENIS-SAINT-GÉRÉON

Recherche

Menu principal

ACTUALITÉS

AccueilRestez informésActualités
Envoyer à un ami

Une charte de la démocratie locale en préparation

Publié le 29 septembre 2020
Avec la transition écologique, l’engagement en faveur de la démocratie locale se veut l’un des deux fondements de l’action de la nouvelle équipe municipale. Une charte, actuellement en préparation, définira les instances et les outils au service de cette ambition. Une journée de la démocratie locale est prévue à l’automne.
Mireille Loirat, Rémy Orhon et Sébastien Prodhomme présentent la démarche de démocratie locale
Mireille Loirat, Rémy Orhon et Sébastien Prodhomme présentent la démarche de démocratie locale


Comment mieux associer les habitant·es à la vie de la commune pendant la durée du mandat ? Voilà un enjeu majeur, un impératif même dans la société d’aujourd’hui tant la demande est forte. La nouvelle municipalité en avait fait l’un des thèmes essentiels de sa campagne, elle veut aujourd’hui le traduire en actes. Pour cela, elle renouvellera ou créera des instances participatives et se dotera de nouveaux outils qui figureront dans la future charte.

Les commissions consultatives de quartiers et de villages
Ces commissions seront un pilier essentiel de la démocratie locale à Ancenis-Saint-Géréon. Les contours et le rôle de ces commissions seront définis avec les habitant·es, sur la base d’un fonctionnement très différent de ce que les Ancenien·nes ont pu connaitre lors du précédent mandat. L’objectif en effet est d’élargir leur champ d’intervention, avec une participation plus ouverte à l’ensemble des habitant·es.

La commission citoyenne d’évaluation de la transition
Il n’est plus possible aujourd’hui, qu’une fois élu pour six ans, le conseil municipal ne soumette pas son action à une évaluation citoyenne sur ce qui est vital pour notre avenir, la transition écologique. Une commission citoyenne d’évaluation sera donc créée à Ancenis-Saint-Géréon.

Des conseils pour les enfants, les jeunes et les aînés
A ce jour, seul le Conseil Municipal d’enfants Enfants existe. Il sera bien entendu conservé avec un rôle élargi mais deux autres conseils seront créés, l’un de jeunes l’autre d’ainés. L’objectif est d’agir avec eux pour que ces catégories se sentent toujours mieux intégrées et reconnues dans leur ville.

Les instances municipales
Si la démocratie locale se doit d’être régénérée, la démocratie représentative reste la base de notre système institutionnel. Voilà pourquoi le conseil municipal, les commissions municipales et les commissions extra-municipales auront un rôle actif au cours de cette mandature. Le suivi des séances publiques du conseil municipal par les citoyen·nes sera encore facilité.

Un budget participatif
Au-delà des instances de concertation, la création d’un budget participatif sera une innovation forte dans notre ville. Chaque année, une somme sera dédiée à des investissements proposés par les citoyen·nes sur la base d’appels à projets. Les modalités restent encore à définir mais les commissions consultatives de quartiers et de villages seront associées à la démarche.

Une charte pour un urbanisme partagé
Par le passé, des projets immobiliers ou d’aménagement ont pu susciter des conflits, des incompréhensions ou des rancœurs. La municipalité veut donc changer de méthode en élaborant avec les partenaires concernés (riverains, promoteurs, services, élus) une charte pour un urbanisme partagé. Celle-ci visera à introduire dans la préparation des projets des mécanismes de concertation obligatoires afin de favoriser la recherche de consensus.

Rendez-vous courant novembre… tous ensemble ou à distance
Pour lancer le processus à Ancenis-Saint-Géréon, la municipalité avait prévu d’inviter tous les habitant·es qui le souhaitent à participer à la première journée de la démocratie locale le samedi après-midi 7 novembre, salle Loire. Cependant la progression de l’épidémie de Covid-19 obligera sans doute à adapter cette organisation, pour préserver la santé de tous·tes. Face à l’épidémie, la municipalité et les services sauront être créatifs pour avancer avec l’ensemble des habitant·es !


Mireille Loirat et Sébastien Prodhomme : « Faisons confiance à nos concitoyen·nes »
Mireille Loirat, 1ere adjointe à la transition écologique, aux mobilités et à la démocratie locale ainsi que Sébastien Prodhomme, conseiller délégué à la démocratie locale et au dialogue citoyen, sont chargés de mettre en œuvre l’action de la municipalité dans ces domaines : « Nous croyons profondément aux vertus de la démocratie locale. Il y a dans notre ville une richesse au niveau des parcours, des expériences, des idées que l’on ne soupçonne pas. Elles n’ont jamais eu l’occasion de s’exprimer, nous voulons leur donner la possibilité de le faire au service du bien-être collectif. Cette tâche est enthousiasmante et nous mobilise pleinement. Au XXIe siècle, on ne construit pas la ville sans les habitant·es ou contre eux, on le fait avec eux. Faisons confiance à nos concitoyen·nes. »

Retour à la page précédente  Haut de page