Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie D'ANCENIS-SAINT-GÉRÉON

Recherche

Menu principal

ACTUALITÉS

AccueilRestez informésActualités
Envoyer à un ami

100 nouveaux logements par an

Publié le 29 septembre 2021
Par ses services, sa desserte, son dynamisme économique et son cadre de vie, Ancenis-Saint-Géréon voit la demande en logements augmenter considérablement. La municipalité y répond de manière ordonnée et concertée.

L’adjoint à l’urbanisme Bruno de Kergommeaux le confirme « nous sommes sur un rythme d’une centaine de nouveaux logements par an. C’est un bon rythme, notre ville est attractive ». Le maire Rémy Orhon insiste sur la méthode : « Les faits nous donnent raison. La concertation qui se traduira bientôt par une charte partagée de l’urbanisme durable n’est pas un frein, bien au contraire. Elle permet d’avoir des projets mieux acceptés dans les quartiers ».

Concrètement, deux importantes opérations publiques s’achèvent : le lotissement de la Chauvinière (126 logements) au nord et la ZAC du Prieuré sud (44 logements) au coeur du secteur Saint-Géréon. Les grands projets à court et moyen terme se situent au Prieuré nord avec son projet d’habitat participatif, à la Gilarderie où les études environnementales se termineront en fin d’année et dans le secteur de la gare. En 2022, 35 nouveaux logements seront construits dans le cadre de la nouvelle gendarmerie.

À côté des opérations publiques, de nombreux projets privés existent. Si Les jardins de Belphaget se terminent, plusieurs petites opérations démarrent sur le secteur géréonnais. C’est le cas de la Paquelière (9 maisons) et du Pré haussé (6 maisons).

« De nouvelles opérations seront lancées dans les prochains mois »

Des opérations de plus grande envergure seront lancées dans les prochains mois sur le secteur ancenien comme le programme de la rue du Tertre (53 appartements et 5 maisons) à vocation sociale et deux immeubles rue des Bleuets (34 logements) et rue des vieilles haies (L’Esplanade 30 appartements). Au niveau des réhabilitations à venir dans le coeur de ville, on peut citer les 9 logements de la place Francis Robert et l’avant-projet de réhabilitation de l’ancienne Poste rue Georges Clemenceau (18 appartements).

À côté de ces opérations, il y a de nombreuses réalisations diffuses (1 ou 2 logements) qui représentent au total 25 à 30 % du nombre de logements produits. Si la municipalité accorde une place plus importante à l’environnement et au respect des riverains, la ville est loin d’être à l’arrêt en matière d’urbanisme.

ZAC du Prieuré dans le centre historique de Saint-Géréon
ZAC du Prieuré dans le centre historique de Saint-Géréon
Retour à la page précédente