Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie D'ANCENIS-SAINT-GÉRÉON

Recherche

Menu principal

ACTUALITÉS

AccueilRestez informésActualités
Envoyer à un ami

Une nouvelle dynamique solidaire

Publié le 5 octobre 2021
Définir la politique de solidarité de la ville et répondre au quotidien aux demandes des habitants sont les missions du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). La municipalité souhaite impulser une nouvelle dynamique pour coller au mieux à la réalité des besoins.

Les aides aux habitants proposées par le CCAS s’adressent à tous. Il y a bien sûr les aides financières (loyer, énergie, charges,…) qui dépendent des ressources du foyer. Les personnes qui en ont besoin peuvent aussi avoir une aide pour le cinéma, le théâtre et la piscine avec le pass’loisirs. Pour les enfants et les jeunes jusqu’à 18 ans, le CCAS accorde des aides pour les activités extra-scolaires, pour la rentrée et les voyages scolaires toujours sous conditions de ressources.

D’autres actions du CCAS ne sont pas financières. Il s’agit de l’accompagnement vers le logement social ou temporaire, de la halte pour les itinérants, de l’aide aux démarches administratives ou la domiciliation pour les personnes sans domicile stable. Enfin, le CCAS intervient auprès des personnes âgées via la téléassistance et la gestion de la Résidence autonomie de la Davrays dont les appartements sont rénovés actuellement.

Un document d’information sur les aides accordées par la ville a été distribué aux familles via les établissements scolaires. Carine Mathieu, adjointe à la solidarité, veut impulser « une nouvelle dynamique en rendant plus visible le CCAS, en adaptant les aides aux besoins d’aujourd’hui et en relançant l’action sociale. » Compte tenu du niveau d’activité, un renfort est attendu dans les prochaines semaines. L’analyse des besoins sociaux, finalisée en fin d’année, débouchera sur de nouvelles initiatives dans trois directions : l’habitat indigne, la précarité et les seniors. Enfin, la municipalité prépare une conférence des acteurs sociaux en 2022.

UNE OUVERTURE VERS LA SOLIDARITE INTERNATIONALE

Ancenis-Saint-Géréon est une ville ouverte sur l’international, ne serait-ce que par l’activité de ses entreprises. La municipalité souhaite mener une politique sociale ambitieuse tournée vers le monde, notamment dans le domaine de la solidarité internationale. Aussi, elle a décidé de participer au festival des solidarités, appelé « Festisol », qui aura lieu du 12 au 28 novembre dans toute la France. Marine Moutel-Cochais, conseillère déléguée, et Sylvie Onillon, élue, y voient l’occasion « de sensibiliser les citoyens à la Solidarité Internationale et ses enjeux, de dynamiser le territoire, de fédérer les différents acteurs du local à l’international autour des valeurs d’ouverture, d’échanges et d’entr’aide ».

Organisée avec un collectif de citoyens, la manifestation présentera des animations d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale. Conférences, séances de cinéma, expositions seront proposées avec le concours d’associations impliquées dans ce domaine. L’Afrique et le Proche-Orient auront une place importante.

© freepik
© freepik
Retour à la page précédente