Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie D'ANCENIS-SAINT-GÉRÉON

Recherche

Menu principal

ACTUALITÉS

AccueilRestez informésActualités
Envoyer à un ami

Entretien des bâtiments : l’accent mis sur l’écologie

Publié le 28 juin 2022
À l’initiative de la municipalité et des services, l’entretien des bâtiments se modernise : le matériel et les produits d’entretien sont renouvelés avec la double volonté de préserver l’environnement et la santé des 18 agents qui assurent quotidiennement l’entretien des bâtiments publics. Les efforts s’articulent autour de deux axes : limiter l’utilisation de produits chimiques et investir dans des matériels plus fonctionnels.

En 2017, des centrales de dilution avaient été mises en place pour éviter le surdosage des produits d’entretien. Cette tendance s’est accélérée cette année grâce à l’action conjointe de Geneviève Dahéron, responsable du service entretien, hygiène et prévention, et Renan Kervadec, adjoint aux travaux et aux infrastructures. Près de 20 000 euros par an sont consacrés à cet effort de transition. Renan Kervadec insiste sur le « déploiement de matériels plus ergonomiques qui permettent de prévenir les douleurs articulaires ». Les chariots de ménage sont désormais à hauteur de bras et la presse de lavage se voit remplacée par la méthode de préimprégnation qui évite aux agents de se pencher. Concrètement, les agents n’ont ni besoin de tremper la frange de lavage, ni besoin de l’essorer.

L’action se concentre également autour de la mise en place de centrales à eau ozonée qui transforment l’eau du robinet pour lui donner une action nettoyante et désinfectante. L’usage de produits chimiques s’en retrouve fortement limité et permet aux agents d’économiser les gants en latex. Seul le détartrant éco-labellisé est utilisé une fois par semaine pour nettoyer les sanitaires. Pour le moment déployé dans les écoles et restaurants scolaires, ce dispositif devrait progressivement être généralisé à l’ensemble des 38 bâtiments municipaux.

Quant au nettoyage des sols, des nettoyeurs vapeurs sont aujourd’hui utilisés dans les classes. En plus d’être facilement maniables dans les espaces encombrés, ils ne nécessitent aucun produit chimique.

Pour Geneviève Dahéron, cette démarche peut être reproduite à la maison. Elle nous indique la marche à suivre : « Il faut s’orienter vers des nettoyants naturels tels que le vinaigre, le citron ou encore le bicarbonate. Lorsque l’usage d’un désinfectant s’impose, il est préférable de choisir un produit éco-labellisé. Les citoyens peuvent aussi réaliser leurs produits eux-mêmes  : il existe plein de tutos sur Internet ».

Retour à la page précédente