Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie D'ANCENIS-SAINT-GÉRÉON

Recherche

Menu principal

AccueilVie municipale > Parole aux élusMot des élus de la minorité
Envoyer à un ami

Mot des élus de la minorité

 
Gare Ancenis-Saint-Géréon  : un train de retard

Nous avons pu lire dans la presse (OF du 26 février 2019) et le bulletin municipal d’avril 2019 que, suite à sa pétition de novembre 2018, le Maire se réjouissait « des avancées obtenues » auprès de la SNCF et de la Région concernant la gare d’Ancenis :

  • un test d’ouverture des guichets le matin,
  • des agents en gare du 1er au dernier train pendant toute la durée des travaux afin d’assurer la sécurité des voyageurs,
  • l’annonce de trains supplémentaires entre Ancenis et Nantes.

Rappelons cependant quelques faits :
Dès juillet 2018, nous avions écrit à Monsieur Le Maire d’Ancenis et président de la COMPA et à Monsieur le Conseiller Régional et Maire de la commune nouvelle d’Orée d’Anjou, afin de les alerter sur la réduction probable des horaires d’ouverture :

« Réduire l’amplitude horaire (6 h 30 à 20 h en 2018) est incompréhensible pour la 1re Gare TER des Pays de la Loire par sa fréquentation, qui voit passer chaque jour près de 2 700 passagers. Sans nier l’intérêt des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans l’amélioration des services rendus aux usagers, il n’en demeure pas moins qu’elles ne doivent pas remplacer intégralement les agents d’accueil, qui plus est, lors des horaires de fortes affluences. »
Car l’avancée obtenue par Monsieur Le Maire invite les usagers à déterminer s’ils préfèrent voir des guichets ouverts le matin ou le soir, comme s’il était possible de choisir entre deux pics d’affluence ! Nous écrivions aussi que « Les TIC n’ont de sens que si elles améliorent l’accessibilité aux services publics sans exclure certains usagers pour qui la présence des agents de la SNCF reste importante. » La présence « ponctuelle » d’agents d’accueil en dehors de l’ouverture des guichets ne permet pas un service accessible à tous.

Des élus au Conseil Régional inaudibles
La COMPA compte deux élus au Conseil Régional : le maire de Ligné et une adjointe d’Ancenis-Saint-Géréon. On aurait pu croire que leurs mandats les pousseraient à défendre un service ferroviaire de qualité, indispensable au rayonnement de la COMPA : ils ont au contraire été bien discrets…

Nouveaux tarifs SNCF : une double peine !
À l’heure où l’on incite les citoyens à réduire l’usage de leur voiture au profit des transports en commun, nous partageons la colère des usagers qui se voient pris au piège d’un choix impossible entre le prix du carburant qui augmente et un moindre service public ferroviaire. Cette situation est aggravée par les nouveaux tarifs d’amendes forfaitaires, qui imposent une majoration de 10 à 60 € pour un billet pris à bord : c’est la fin des régularisations de bonne foi, pour toutes celles et ceux qui sont montés dans une gare où il n’y a même pas de borne TER, ou bien pour qui la borne ne fonctionnait pas, les voyageurs qui n’ont pas de carte bancaire ou de smartphone…

Une gare rénovée pour une offre de service dégradée
Avec cette politique tarifaire très pénalisante et la réduction de l’ouverture des guichets, ce ne sont pas seulement les besoins des usagers qui sont méprisés. Les conditions de travail des agents SNCF sont aussi fortement dégradées, en gare et dans les trains. Tout est en place pour faire augmenter l’insatisfaction vis-à-vis du service rendu, justifier une nouvelle suppression d’un service public sur le Pays d’Ancenis et favoriser une privatisation.

Est-ce vraiment ce que nous voulons pour notre territoire ?

>> Contacts : Rémy ORHON, Emmanuelle DE PETIGNY, Florent CAILLET, Myriam RIALET, Laure CADOREL et Mireille LOIRAT
- Tél. 06 79 14 60 17
- Mail : ancenis.elus.minorite@gmail.com
- Site : www.ancenis-minorite.fr

 Haut de page